Bien plus qu’un simple abri face aux intempéries, une maison bien isolée offre confort, économies d’énergie et durabilité. Une isolation efficace maintient une température agréable et réduit les coûts énergétiques. Elle contribue ainsi à la préservation de l’environnement.

Pour bénéficier de ces avantages, vous devez comprendre et de suivre les démarches administratives nécessaires pour vos travaux d’isolation. Trouvez ici plus de détails concernant les permis de construire, les déclarations préalables et les assurances obligatoires à considérer.

Réussir l’isolation de votre maison : les paramètres à considérer

Les travaux d’isolation de votre maison sont avant tout un projet global. Vous devez prendre en compte chaque composante de votre habitation, même si les travaux se font étape par étape. Différentes parties de votre maison exigent une approche spécifique, et certaines sont prioritaires :

  • Les combles et la toiture : En isolant correctement, vous pouvez économiser jusqu’à 30 % de chauffage avec des avantages économiques à court et long terme.
  • Les murs : Isoler les murs, que ce soit de l’intérieur ou de l’extérieur, peut vous faire économiser 25 % d’énergie.
  • Les portes et les fenêtres : Bien que moins prioritaire, leur isolation peut réduire de 15 % la perte de chaleur.
  • Les planchers et les plafonds : Isoler ces zones peut vous apporter confort et économie, mais la nature de votre sol doit être prise en compte.
  • Les cloisons intérieures : Elles jouent un rôle d’isolation thermique et acoustique.
  • Les tuyauteries : Isoler les tuyaux évite la déperdition de chaleur.

L’isolation reste importante même pour les zones bien exposées, comme une cour ensoleillée ou une façade orientée au sud. Avant de commencer les travaux, envisagez un diagnostic thermique. Vous pourrez ainsi identifier les sources de déperdition de chaleur. En même temps, vous déterminez les besoins de chaque pièce en conformité avec les nouvelles normes.

Ensemble, concrétisons vos projets

Votre plan d’autorisation d’urbanisme dès 99€

Avec Kawa Dessin, obtenez votre permis de construire garage ou déclaration préalable de travaux en toute simplicité

Demander un permis de construire pour vos travaux d’isolation

Dans la plupart des cas, si vos travaux d’isolation ne créent pas de surface supplémentaire au sol, un permis de construire n’est pas nécessaire. Rénover l’isolation peut toutefois modifier nécessiter d’une déclaration préalable des travaux.

La déclaration préalable de travaux constitue une autorisation d’urbanisme qui présente des similarités avec le permis de construire. Elle s’applique à certains projets et aménagements tels que l’ajout d’une piscine ou la construction d’un abri de jardin.

La déclaration de travaux est une procédure règlementée par le Code de l’urbanisme et est encadrée par les autorités publiques. Elle permet à la mairie locale d’examiner la conformité du projet aux règles d’urbanisme en vigueur. Chaque construction et aménagement apporté à votre maison peut être soumis à l’approbation de la mairie. Cela implique une étape d’instruction de votre dossier d’urbanisme.

Le délai d’instruction de la déclaration de travaux est généralement un mois après le dépôt. Une fois que le dossier est instruit, la mairie rend sa décision. Vous pouvez obtenir un accord ou un refus en fonction de la conformité du projet au plan local d’urbanisme (PLU). En général, la déclaration préalable de travaux s’applique aux travaux de faible envergure, tels que le ravalement de façade, le remplacement de fenêtres ou la construction d’extensions de petite taille. Elle permet de garantir que vos travaux d’isolation respectent les normes d’urbanisme.

Les travaux concernés par une déclaration préalable

Certains travaux effectués sur une construction existante exigent une déclaration préalable, notamment :

  • Les travaux créant une surface de plancher ou d’emprise au sol de 5 à 20 m². Ce seuil peut passer à 40 m² dans certaines zones. Lorsqu’il est dépassé, vous devez obtenir un permis de construire.
  • Les travaux de ravalement ou modifiant l’aspect extérieur d’un bâtiment.
  • Les travaux changeant la destination d’un bâtiment, même sans travaux associés.

Si vous optez donc pour une l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), une déclaration préalable de travaux est ainsi requise. Aussi, notez que l’installation d’un échafaudage dans la voie publique nécessite une demande d’occupation du domaine public. Vous devez effectuer la démarche auprès de votre commune.

L’affichage de votre autorisation d’urbanisme

Le panneau d’affichage doit mesurer au moins 80 cm de longueur et peut être trouvé dans les magasins de bricolage. Il doit comporter un certain nombre d’informations :

Lorsque vous obtenez une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire, l’affichage de l’autorisation est obligatoire. Cette obligation doit être remplie dès la réception de la notification. Vous devez laisser l’affichage en place pendant toute la période des travaux. Aussi, les inscriptions doivent être clairement visibles de l’extérieur.

  • Votre nom
  • Votre raison sociale, si vous êtes une personne morale
  • La date de délivrance et le numéro de l’autorisation
  • La nature du projet
  • La superficie du terrain
  • L’adresse de la mairie où le dossier peut être consulté
  • Éventuellement, le nom de l’architecte choisi
  • Les droits de recours des tiers

Cet affichage a pour but d’informer les voisins de l’existence des travaux que vous effectuez. Il leur permet de déposer un recours gracieux auprès du maire dans un délai de deux mois si nécessaire. En l’absence d’affichage, ils ont la possibilité de contester l’autorisation jusqu’à six mois après l’achèvement des travaux.

Les assurances à souscrire pour les travaux d’isolation

En tant que maître d’ouvrage, vous avez la possibilité de souscrire à l’assurance « Dommage-ouvrage ». Cette assurance assure le remboursement et la réparation des dommages survenant après la réception des travaux. Le remboursement ne nécessite aucune décision de justice préalable. Notez que les particuliers rénovant l’isolation ne font pas l’objet de sanctions pénales en cas de non-assurance.

Si vous êtes propriétaire et rénovez une habitation que vous n’occupez pas, souscrivez en option l’assurance propriétaire non-occupant. Si vous occupez le logement, vous pouvez opter pour un contrat d’assurance multirisque habitation et responsabilité civile.

Pour le professionnel qui réalise les travaux d’isolation, une assurance de responsabilité civile professionnelle doit être souscrite. Demandez également un justificatif du contrat d’assurance en responsabilité décennale de ce professionnel avant le début des travaux.

Ensemble, concrétisons vos projets

Votre plan d’autorisation d’urbanisme dès 99€

Avec Kawa Dessin, obtenez votre permis de construire garage ou déclaration préalable de travaux en toute simplicité